Guide Des Vins De Bourgogne

Edition du 25/09/2018
 

Clos des Lambrays

Sommet

Clos des LAMBRAYS


Je suis issu d’une famille de vignerons champenois, nous raconte Boris Champy, j’ai fait mes études à Bordeaux et suis œnologue, j’ai travaillé pour la famille Christian Moueix, dans le Libournais et Pomerol. Christian Moueix m’a proposé de m’occuper de la cave de son vignoble en Californie, Dominus, j’y suis resté finalement 10 ans, de 1997 à 2007, et j’ai été le winemaker du plus beau domaine de la Nappa Valley, cela a été une expérience incroyable ! Mon épouse a émis le souhait de rentrer en Europe et, en, 2010, je suis entré chez Louis Latour, une très belle maison où j’étais Directeur des Domaines. En 2017, j’ai rejoint le Clos des Lambrays. J’aime dire que je suis un vigneron-œnologue qui aime autant la viticulture que la vinification. Le Clos des Lambrays se cultive comme un jardin d’exception, le but est de faire des vins d’une grande précision, Clos des Lambrays est l’un des meilleurs vins de Bourgogne en typicité. LVMH m’a dit qu’il cherchait quelqu’un pour s’occuper de leur “pépite” comme le faisait Thierry Brouin, qui prend sa retraite après avoir vinifié 38 millésimes ici. Je le remplace, nous passons l’année ensemble, pour qu’il y ait transition, avec transmission du savoir-faire sur le vignoble. Thierry Brouin a bien fait progresser le vignoble en l’améliorant, il ne l’avait pas trouvé en si bon état à ses débuts… nous avons la volonté de continuer dans le même esprit. LVMH a une vraie volonté de continuité, de progression de la qualité, c’est très motivant. Au Domaine, nous sommes très contents de la série 2015, 2016 et 2017. Trois millésimes qui ont des personnalités bien différentes : Le 2015 est une année exceptionnelle comme on n’en a pas souvent en Bourgogne, une année solaire avec un mois de Juin et un début Juillet chaud, heureusement, le climat a été un peu plus frais en Août. C’est un vin qui a beaucoup de succès, très marqué par les fruits noirs, des tanins très denses et puissants. Il me fait penser au 2005, un vin un peu atypique en Bourgogne, à l’aveugle, il sera facile à identifier ! Pour le 2016, nous avons eu beaucoup de chance au Clos des Lambrays, il y a eu beaucoup de gel en Bourgogne sauf dans certains grands crus, et nous avons été complètement épargnés au Clos des Lambrays. Le 2016 est un très beau millésime ici, la qualité est superbe. Le printemps a été froid, puis, quelques pluies en Juin, enfin un été extraordinaire avec un mois d’Août très chaud et un joli mois de Septembre, nous avons vendangé le 25. C’est un vin plus classique bourguignon, très belle maturité, tanins très soyeux, très fins. Concernant le 2017, tout le monde est content en Bourgogne, il n’y a pas eu d’évènements climatiques qui ont affecté la région, c’était une année précoce, le vin est très riche en fruits, très beaux tanins, avec un peu moins d’acidité que la moyenne, cela donne une belle souplesse. Aujourd’hui, les fermentations malolactiques sont terminées, le Clos est mis en fûts, 2017 va être un superbe millésime qui va s’ouvrir, un vin très prometteur.

   

Clos des Lambrays

Direction-Oenologue : Boris Champy
31, rue Basse
21220 Morey-Saint-Denis
Téléphone : 03 80 51 84 33

Email : clos@lambrays.com





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

BADER MIMEUR


Au sommet. Depuis 1919, la Famille Bader-Mimeur est propriétaire et exploite 98% des vignes du domaine du Château de Chassagne-Montrachet sur 5 ha plantés en Chardonnay et Pinot noir. Ce domaine familial de 8 ha au total, exploite aussi des parcelles de Chassagne-Montrachet village (proche des Grands Crus du Montrachet), de Saint-Aubin 1er cru En Remilly et de Bourgognes régionaux plantés sur la commune de Chassagne. Aujourd’hui, Nathalie et Sébastien Fossier, arrière petits-enfants de Charles Bader et d'Elise Mimeur, représentent la 5e génération du domaine et font vivre le domaine aux côtés de leur père Alain Fossier, mari de Marie-Pierre Bader. Le plus grand soin est apporté aux vignes qui sont conduites en lutte raisonnée (travail mécanique du sol, effeuillage manuel…) afin d’obtenir les meilleurs raisins possibles qui seront récoltés manuellement et vinifiés dans la cuverie historique du domaine. Tous les vins sont élevés en fûts de chêne dans les caves voûtées enterrées 10 à 15 mois. Le caveau de dégustation est ouvert toute l’année sur RDV (dimanche compris). Vous y serez chaleureusement reçu par les propriétaires ou par Jean-Luc Huguenin, chef de culture passionné par la vigne et la vinification. Le millésime 2017 sera un très beau millésime au niveau de la qualité et la quantité sera au rendez-vous également, aussi bien en rouge qu’en blanc, nous précise-t-il. A noter que la Famille ne vend ses vins que lorsqu’ils sont prêts à boire. Actuellement, ils proposent les 2015. Leur Château de Chassagne-Montrachet rouge 2015 (le bas du Clos, avec des terres plus argileuses, est planté en Pinot noir, une parcelle de 2 ha de vignes de plus de 60 ans, vinification en cuves de chêne et élevage en fûts 18 mois), est un vin où toute la richesse du millésime se retrouve, coloré et très parfumé (cannelle et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois. Le 2014 est un vin de bouche subtile avec des nuances d’amande et d’agrumes, tout en structure et parfums, riche au nez comme au palais, idéal, par exemple, avec un faux-filet en croûte aux girolles ou des paupiettes de veau à la bourguignonne. Vous allez également apprécier ce Chassagne-Montrachet blanc Vieilles Vignes 2015 (vignes de 35 ans en moyenne, élevage en fûts de chêne français, dont 20% de fûts neufs, durant 15 mois), de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de lis, de pomme mûre et de fumé, d’une élégance persistante, à prévoir sur des escalopes de veau à la crème ou une nage de poissons aux fèves fraîches. Beau Meursault les Clous 2015, aux notes d’aubépine et de fumé, tout en bouche, gras, un vin de jolie teinte, subtil, charmeur au nez comme en bouche, d’une belle harmonie avec ces nuances de poire et de grillé en finale. 

Gérant : Alain Fossier
1, chemin du Château
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 30 22 et 06 22 86 48 29
Email : info@bader-mimeur.com
Site personnel : www.bader-mimeur.com

AUVIGUE


Vignerons depuis de nombreuses générations puisque, en 1629, le nom Auvigue est déjà connu dans les vignobles du Beaujolais, Mâconnais. Auvigue vinifie son propre domaine, deux domaines familiaux, André Auvigue et les héritiers Auvigue, ainsi qu’une partie du domaine Forest-Auvigue, ce qui donne 6 ha en Pouilly-Fuissé et 0.50 ha en Mâcon-Solutré. Le Mâcon-Solutré est produit en méthode Biologique depuis toujours et le vignoble de Pouilly-Fuissé depuis 2009. Voilà un très beau Pouilly-Fuissé Les Chailloux 2016, avec des arômes bien présents de fruits frais et des notes de tilleul, est souple et bouqueté, bien typé comme il se doit. Le Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2016 est un vin d’une jolie complexité, avec des nuances citronnées, tout en bouche, aux senteurs discrètes de pomme et de fleurs fraîches.  Le Pouilly-Fuissé Hors Classe 2015, de robe dorée, allie finesse et suavité, aux notes persistantes d’amande mûre, est parfait, sur un cabillaud sauce moutarde ou des calamars à l'encre. Goûtez le Saint-Véran Les Chênes 2016, issu du Chardonnay, élevage 5 mois en fûts, au nez fin où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, de bouche franche, qui allie vivacité et rondeur.

Jean-Pierre et Michel Auvigue, et Sylvain Brenas Auvigue
Le Moulin-du-Pont - 3 131, route de Davayé
71850 Charnay-Lès-Mâcon
Téléphone :03 85 34 17 36
Email : Vins.Auvigue@wanadoo.fr
Site personnel : www.auvigue.fr

Domaine de la MONETTE


C’est un couple Néerlandais, Roelof et Marlon Ligtmans-Steine fous de vin et amoureux de la Bourgogne qui ont racheté le Domaine de la Monette en janvier 2007. Diplômés du Lycée Viticole de Beaune (département C.F.P.P.A.), ils ont fait des stages chez plusieurs vignerons de la région. Depuis, leur but est de restaurer le domaine et d'en faire un des meilleurs domaines de Mercurey. Vins biologiques. Ils y parviennent avec cet excellent Mercurey-Village Le Saut Muchiau rouge 2015 Bio, de bouche structurée, d’une belle harmonie, un vin aux nuances d’épices et de fruits noirs, très équilibré et généreux en finale. Le Mercurey blanc Les Obus 2015 Bio, 9 mois en fûts dont 15% de neufs, est charmeur, de bouche puissante, un vin sec et suave à la fois, avec, en bouche, des nuances de noix et d’abricot. Le Bourgogne Côte Chalonnaise En Cortechat rouge 2015 Bio, élevé 11 mois en fûts de chêne (pas de fûts neufs), allie fermeté et rondeur, et sent bon les fruits noirs.

Roelof et Marlon Ligtmans-Steine
15, rue du Château
71640 Mercurey
Téléphone :03 85 98 07 99
Email : vigneron@domainedelamonette.fr
Site personnel : www.domainedelamonette.fr

DOMAINE GERARD TREMBLAY


Un remarquable propriétaire qui exploite avec son épouse Hélène, et son fils Vincent, un beau vignoble, patiemment constitué qui compte aujourd'hui 37 hectares dont une dizaine en Premiers Crus auxquels s'ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et Grand Cru Vaudésir, l'un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux et travailleur, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec toutes les techniques modernes au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d'apporter autant de soins à l'élevage de ses Grands Crus qu'à celui de ses vins de Chablis et plus d'un serait surpris à une dégustation à l'aveugle d'une si belle qualité de vins. Le Petit Chablis est rond, floral, très expansif en arômes primaires, tandis que le Chablis est plus gras, plus ample, persistant et très typé. Le Chablis 1er Cru "Beauroy" est d'une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis 1er Cru "Côte de Léchet" a un nez complexe à dominante de fruits secs et frais, en bouche il est très riche aromatiquement. Le 1er Cru "Montmain" a un nez complexe et fin, il est très long et persistant en bouche. Le Chablis 1er Cru "Fourchaume" est le fleuron de la cave, le nez et la bouche sont charmés par tous ses arômes de miel, de fleurs blanches, d'une très grande persistance et longueur en bouche. Le Chablis Cru "Valmur", régulièrement splendide, a un nez très typé associant puissance et distinction, en bouche il est gras et suave, avec des arômes doux de miel, beaucoup de longueur et de persistance en bouche.

Gérard Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 40 98
Télécopie :03 86 42 40 41
Email : contact@chablis-tremblay.com
Site : gerardtremblay
Site personnel : www.chablis-tremblay.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Michel PRUNIER et Fille


Propriété familiale (4 générations) de 12 ha. Un vigneron chaleureux qui est épaulé par sa fille, Estelle, qui prend part à la vinification, elle est dans la cave et le chai. ?Je travaille mes vignes en labourant et m?efforçant de respecter mon terroir et l?environnement. En labourant, on aère le sol et l?effet terroir ressort mieux, c?est vraiment positif.?
?L'été 2017 s'est avéré parfait pour Michel Prunier, et donnera un millésime floral, fruité, équilibré, souple. Les blancs seront à boire dans un avenir proche, les rouges dont la qualité est plus hétérogène suivant les secteurs, avoisineront les grands millésimes. Quantitativement et qualitativement, nous avons été comblés. Nous présentons cette année à la vente un peu de 2015 et les 2016. Un renouvellement habituel des vignes constitue le travail de l'année.?
Vous allez aimer leur remarquable Auxey-Duresses Premier Cru Clos du Val rouge 2015 (sol argilo-calcaire, vieilles vignes âgées de 40 ans, vendange manuelle avec table de tri à la vigne, élevage de 18 mois en fût avec 25% de fûts neufs), d?une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, séduisant, à déboucher sur une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou une côte de bœuf flambée (25 e).
?Le 2015 a été une année très généreuse en ensoleillement, ce qui donne une très belle maturité. Les rendements sont dans la bonne moyenne, les vins sont très bien équilibrés avec une structure tannique plus concentrée, plus marquée, ce qui laisse présager un long vieillissement jusqu?à 20 ans. On est séduit par des arômes de petits fruits très mûrs, un peu confiturés, les blancs, eux, seront plus gras, plus beurrés avec un peu moins de tension, des blancs du style d?une année chaude. Pour les rouges, cet ensoleillement a été très bénéfique, car les tanins sont bien mûrs. On a procédé à des vinification à grappes entières, cela a apporté de bons tanins. Beaucoup de matière, couleur très profonde, arômes de fruits bien mûrs, notes vanillées et toastées, du charnu, de la concentration, de la complexité, un style de vin qui plait beaucoup.?
Le Pommard Les Vignots 2015, issu de vignes de 24 ans, même sol, 15 à 18 mois en fûts dont 25% de neufs, tout en finesse mais corsé, est harmonieux et typé, au nez intense, d?une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et dense à la fois (27 €). Savoureux Volnay Premier Cru Les Caillerets 2015, issu de vignes de 53 ans et 23 ans à parts égales, sur un sol silico-calcaire (18 mois en fûts dont 25% de neufs), riche, où se mêlent la fraise, le cassis et la cannelle, bien équilibré avec ses tanins soyeux, un vin d?une belle harmonie, de couleur profonde.
On poursuit avec ce Beaune Premier Cru les Sizies 2015, sol calcaire marneux, issu de très vieilles vignes de plus de 78 ans, élevé 18 mois en fûts dont 25% de neufs, très représentatif des meilleures bouteilles de l?appellation, au nez d?humus et d?épices, associant richesse et finesse en bouche, un vin coloré et charnu. Superbe Auxey-Duresses rouge 2016, Pinot Noir, très typé, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche (17 €). L?Auxey-Duresses blanc 2016, Chardonnay, c?est un vin limpide, avec des senteurs de pommes reinette et d?amande fraîche, un vin avec beaucoup de moelleux et de persistance, très harmonieux (20 €). Le Meursault Les Clouds 2016, est vraiment excellent, suave, alliant richesse aromatique et persistance, avec des notes de fleurs et de brioche persistantes, au nez comme au palais, tout en bouche, d?une longue finale (27 €).
?Le 2016 a été une année assez difficile avec un printemps froid. Nous avons connu un épisode de gel le 27 avril, ce qui a enlevé un tiers de récolte. L?été chaud et un bel automne nous ont permis de vendanger dans de très bonnes conditions, la qualité est très belle c?était un peu inespéré. Qualité homogène que ce soit en blanc ou en rouge. Ce sont des vins sur le fruit avec une bonne structure tannique pour les rouges. Les blancs ont une acidité normale, les vins sont très équilibrés, c?est un millésime qui est agréable à déguster dans sa jeunesse, mais que l?on pourra conserver 5, 8 ou 10 ans.?
Goûtez également le Chorey-Les-Beaune rouge Les Beaumonts 2016, Pinot Noir, avec ces connotations subtiles de griotte et d?humus, associe puissance et distinction en bouche, un vin très bien élevé, aux tanins présents et souples à la fois (16 €).
Michel Prunier, diplômé d?un BTA au lycée viticole d?Avize en Champagne, élabore lui-même un Crémant de Bourgogne assemblage d?Aligoté, de Chardonnay et de Pinot Noir, Médaille d?Or au concours National des Crémants de France, d?une belle vinosité mais avec cette nervosité caractéristique, aux notes de tilleul et d?agrumes confits.

18, route de Beaune
21190 Auxey-Duresses
Tél. : 03 80 21 21 05
Email : domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
www.domainemichelprunieretfille.com


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Le père et la fille gèrent ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés, les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie.
Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet Monopole blanc 2010, qui lui confère ce goût minéral, marqué par son terroir, d'une très grande finesse, bien racé, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d'arômes. Le 2010, de robe brillante, au nez subtil à dominante de pain grillé et d'acacia, très fin, de bouche puissante et suave, est un vin qui mérite un homard. Très séduisant, le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2011 est parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue. Beau 2010 est un vin ferme et dense en bouche, bien typé comme il se doit, de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis. L'Aloxe-Corton Premier Cru Les Vercots rouge 2009 est de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, bien classique de son appellation. Remarquable Pommard Épenots Premier Cru 2009, l'un des meilleurs dégustés cette année, au nez dominé par le cuir et les framboises, d'une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, de très bonne évolution. Le Savigny-Les-Beaune Premier Cru Les Vergelesses rouge 2011, de couleur soutenue, au nez de fruits macérés et d'humus, de bouche à la fois dense et ronde, commence à se goûter parfaitement. Le 2010 est très aromatique, bien équilibré, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d'une jolie concentration en bouche, aux tanins présents et savoureux. Aucune hésitation.

Christine Gruère-Dubreuil
18, rue Rameau Lamarosse
21420 Pernand-Vergelesses
Tél. : 03 80 21 55 43
Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
www.dubreuil-fontaine.com


Domaine Pierre GELIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. Depuis la prise en charge totale du domaine par Pierre-Emmanuel, pour la production et la vinification, quelques modifications culturales ont été apportées. Aucune utilisation d?herbicides, d?engrais autres que des amendements issus de l?Agriculture Biologique, d?insecticides et traitements antipourriture. Les sols sont travaillés mécaniquement et les contours enherbés. Les vignes sont effeuillées en tout début de véraison, de ce fait les raisins sont bien ventilés et l?état sanitaire très sain. En cuverie, avec le remplacement des cuves bois par des cuves Inox thermorégulées, le contrôle des températures est géré de façon plus précise. La vinification est traditionnelle tout en évoluant dans le but d?améliorer toujours la qualité, les Vins sont élevés en fûts de chêne, avec un pourcentage de fûts neufs variant selon les Crus et millésimes pour un léger boisé, pendant 20 à 22 mois. Les Vins sont ensuite mis en bouteilles à la propriété et ne sont commercialisés qu?après un an ou deux de stockage dans nos caves.
?En 2013, nous dit Pierre-Emmanuel Gelin, j?ai changé tout mon matériel de réception, j?utilise un érafloir Pellenc, cela apporte beaucoup plus de profondeur à mes Vins. L?éraflage est assez tendre, on ne garde que les baies intactes, tout ce qui est lacéré, les pépins et les jus sont écartés, ce qui permet de faire des macérations intra-pelliculaires, je trouve que cela apporte plus de précision à mon travail. En vinification, un pigeage assez léger par jour pendant toute la phase pré-fermentaire pour, justement, essayer de conserver l?intégralité des baies puis ensuite, quatre pigeages par jour en pic de densité. J?ai entamé une conversion Bio, je suis en phase de certification et j?applique aussi quelques principes de biodynamie. C?est assez contraignant, j?ai commencé pour les Vins et maintenant j?applique certains de ces principes dans mes vignes. On essaye de se rapprocher des pratiques naturelles sans trop d?interventions sur les Vins.?
On se régale avec ce formidable Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2015, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges, d'épices, aux tanins bien enrobés et riches. Le 2014, aux tanins savoureux et riches à la fois, est généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un grand vin authentique et racé. Le 2013, au bouquet complexe où s?entremêlent des senteurs de petits fruits rouges très mûrs, de cuir, d?humus et de réglisse, est de belle garde. Le 2012 est de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de réglisse, charnu en bouche comme il se doit, de belle garde. 
Exceptionnel Chambertin Clos de Bèze Grand Cru 2015, où s?entremêlent des saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui dégage des nuances de fruits cuits (cassis, griotte) et de truffe au palais. Le 2014, a une robe pourpre, associe charpente et distinction, avec ce nez caractéristique où se devinent la prune, l?humus et la cannelle, un vin aux tanins très équilibrés, de bouche puissante avec des notes de fruits rouges cuits et de poivre, savoureux et intense à la fois. 
?Le Clos de Meixvelle issu d?un terroir assez fin, donne un vin avec des tanins plus fondus que sur le terroir de Fixin, où nous avons une texture d?argile beaucoup plus dense, qui donne des Vins plus rustiques; le terroir de Gevrey présente des argiles assez fines avec des petits cailloux de surface calcaire, ce qui donne des Vins assez élégants.?
On continue avec le Gevrey-Chambertin Clos de Meixvelle 2015, gras, aux tanins présents, riche et parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, de très bonne évolution. Le 2014, avec des arômes mûrs et complexes de cassis, de cuir, d?épices et de framboise, avec des tanins souples mais très équilibrés, est de bouche onctueuse, à la fois fine et persistante, un vin qui poursuit son évolution. Le 2013, de couleur grenat, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, un grand vin souple et très fin, de belle structure.  
Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2015, charnu, mêlant ampleur et rondeur, parfumé au nez comme en bouche, avec ces notes de cerise noire macérée et d?humus. On poursuit avec ce Fixin Premier Cru Les Hervelets 2015, bien coloré, un vin corsé et gras, aux tanins puissants, très équilibré, persistant, au nez où dominent les épices. Egalement le Fixin La Cocarde 2015, d?une robe d?un rouge rubis intense, est de bouche veloutée, avec de la matière et du fruit. Très réussi Fixin 2015, riche au nez, avec des notes subtiles de cerise, de truffe et d'humus, un grand vin complexe et puissant, gras et fondu. A découvrir aussi le Coteaux Bourguignons rosé 2017, un vin frais, fruité, très facile à ouvrir lors de pique-nique entre amis.

Pierre-Emmanuel Gelin
22, rue de la Croix Blanche
21220 Fixin
Tél. : 03 80 52 45 24
Email : info@domaine-pierregelin.fr
www.vinsdusiecle.com/gelinpierre
www.domaine-pierregelin.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017

 



Domaine du CHARDONNAY


Domaine François BERTHEAU


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine Guy ROBIN


Frédéric ESMONIN


Domaine de PISSE-LOUP


Domaine de la MONETTE


Domaine DENIS Père et Fils


Domaine Jean CHARTRON


Domaine Guy BOCARD


Clos des LAMBRAYS


BADER MIMEUR


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Sylvain MOSNIER


Domaine Alain GEOFFROY


Domaine Jacques CARILLON


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine de la POULETTE


Domaine Pierre GELIN


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Jean-Pierre DICONNE


Pierre BOURÉE Fils


Domaine DENUZILLER


Gérard TREMBLAY


Clos BELLEFOND


Jean-Marie NAULIN


Domaine BERTHAUT-GERBET


Domaine JOMAIN


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine des MONTS LUISANTS


Gérard DOREAU


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Domaine Jean-Jacques GIRARD



CHÂTEAU FILLON


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU LA GALIANE


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU FABAS


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE PIERRE GELIN


HENRY NATTER


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


DOMAINE TROTEREAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales