Guide Des Vins De Bourgogne

Edition du 21/04/2015
 

LES TRÈS GRANDS CRUS DU DOMAINE ANTONIN GUYON

Sommet

Domaine Antonin GUYON

Le Domaine Antonin Guyon, l’un des plus prestigieux de Bourgogne, s’étend parmi les crus les plus renommés de la Côte d’Or. La famille Guyon, dans les vins depuis plusieurs générations, en est le propriétaire. Dominique Guyon préside aux destinées de cet immense domaine de 48 hectares disposant d’une gamme exceptionnelle d’appellations depuis GEVREY-CHAMBERTIN et CHAMBOLLE-MUSIGNY, en passant par SAVIGNY-LES-BEAUNE et ALOXE-CORTON avec tous ses grands CORTON, jusqu’à BEAUNE, VOLNAY, MEURSAULT et PULIGNY-MONTRACHET. Une histoire familiale exemplaire.


C’est dans les années 1960 qu’Antonin Guyon, alors âgé de 55 ans, achète des parcelles dans une gamme d’appellations couvrant les deux côtes de Gevrey-Chambertin à Meursault. En 1970, son fils Dominique, après bien des efforts, réussit à rassembler quelques 350 parcelles appartenant à 80 propriétaires de la commune de Meuilley, dans les Hautes Côtes de Nuits: 22 hectares exposés plein sud, un excellent terroir qui vient compléter la gamme familiale. Aujourd’hui les 25 crus du Domaine Antonin Guyon sont vinifiés dans les caves de Savigny-lès-Beaune. Dominique Guyon dirige avec passion ce domaine prestigieux, avec comme seul but la qualité et l’expression du terroir. Il est secondé par Vincent Nicot, le maître de chai et chef de culture. Le vignoble est particulièrement soigné avec des labours complets et des amendements organiques modérés. Les vendanges font, elles aussi, l’objet de soins attentifs. Le ramassage des raisins est traité avec délicatesse, en cagettes de 40 kg, la vendange est acheminée à la cave en moins de 30 minutes, les raisins sont triés à la vigne puis une deuxième fois au chai, la matière première devant être la plus parfaite possible. Les vendangeurs sont des habitués du vignoble et certains sont fidèles depuis plus de 25 ans. La vinification s’effectue dans une très belle cuverie à Savigny-lès-Beaune qui allie les méthodes traditionnelles aux moyens techniques les plus modernes. Les blancs sont pressés en grains entiers, un débourbage clarifie les moûts et sont entonnés pour une fermentation complète en barriques. Les vins restent sur lies et sont légèrement bâtonnés, la mise en bouteilles a lieu en général au bout d’un an à 18 mois en fonction des appellations. Les rouges sont égrappés et vinifiés en cuve bois ouverte avec pigeage deux fois par jour dans la plus pure tradition bourguignonne. Les températures sont contrôlées pour conserver au maximum tous les arômes. Après un léger débourbage, les vins sont élevés pendant 15 à 18 mois en fûts de chêne dont une partie en bois neuf. À la dégustation, on apprécie la richesse aromatique pure et classique des grands blancs qui sont remarquables par leur finesse et leur longueur. Les rouges sont concentrés, bien colorés, de belle texture avec une belle complexité aromatique, classiques et bien parfumés. Les sommeliers et dégustateurs apprécient les vins du Domaine Guyon que l’on retrouve régulièrement sur les tables des Étoilés Michelin. Le Domaine exporte dans 42 pays tels que Etats-Unis, Grande-Bretagne, Japon, Suède, Norvège, Suisse, Russie, Canada, Singapour, Hong-Kong Taïwan, Chine, Australie...
Qualité des Vins Volnay Clos des Chênes : très griotte, intense, aux tanins soyeux, long en bouche. Corton Clos du Roy : gras et vif, minéral, nuances animales, élégant, très racé et typé. Aloxe-Corton 1er Cru Les Fournières : gras, belle matière, tanins serrés, de longue garde, une référence. Corton-Bressandes : dense et complexe, bouche profonde, tanins très fins, élégant et pur. Pernand-Vergelesses 1er Cru : très gras, très typé, de bouche savoureuse. Meursault-Charmes 1er Cru : un grand vin doré, avec une note minérale, très élégant, belle matière, beurré, sensuel, riche en arômes. Corton-Charlemagne : superbe, aux arômes de miel et de noisette, plein, ample et très long en bouche, de garde. Chorey-lès-Beaune : fruité, charnu, bien équilibré. Chambolle-Musigny : des arômes de fruits mûrs, une texture soyeuse. Hautes Côtes de Nuits : arômes de petits fruits rouges, élégant, bouqueté, tout en bouche. Gevrey-Chambertin : riche et complexe, avec des arômes de griotte et des tanins racés.

   

LES TRÈS GRANDS CRUS DU DOMAINE ANTONIN GUYON

Dominique Guyon
Bureau : 26, rue Chabot-Charny - 21000 Dijon
21420 Savigny-Lès-Beaune
Téléphone : 03 80 67 13 24
Télécopie : 03 80 66 85 87
Email : domaine@guyon-bourgogne.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Henri REBOURSEAU (Ch)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
PIERRE NAIGEON (CHM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
François GERBET (VR)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
LOUIS LATOUR
POULETTE (Vr)
CH. DE SANTENAY
LABOURE-ROI
Manuel OLIVIER
CRUCHANDEAU
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
NUDANT (V)
POULLEAU (V)
MEIX (SA)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BRUYÈRE (Mâcon)
PARIZE (Givry)
Alain VIGNOT
BERGER-RIVE
Eric DARLES (Irancy)
HEIMBOURGER (Irancy)
BERSAN
NINOT (Rully)
SAINT-PANCRACE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(AUDOIN (Mars.))
DEREY (Fixin)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Guy COQUARD (MSD)
DIGIOIA-ROYER (ChM)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(BERTAGNA)
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ROMAIN PERTUZOT (AIC)
ARDHUY (C)
BERTHELEMOT (Beaune)
PETITJEAN-DAMY (Mo)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

GEORGES GLANTENEY (V)*
(PIERRE ANDRE)
MOULIN AUX MOINES (AD)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

(PÈRE TIENNE (Mâcon))
ROIS MAGE (Rully)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Clos BELLEFOND


Au sommet. Domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole, ce qui est une excellente idée. “Millésime 2013 : très belle qualité, mais faible quantité, nous explique Bernard Chapelle, des parcelles ont été grêlées entre 40 et 80%, notamment les Santenay. Ce sont des millésimes très spécifiques de chaque appellation qui seront classés parmi les millésimes de garde. 2014 : peu de différence avec le 2013, des parcelles variables selon les appellations, mais toujours qualitatives, ce sera encore plus un millésime de garde, avec de petits volumes. Nous vendons pour l’instant les 2012, puis les 2013 en fin d’année.” Superbe Santenay Clos Bellefond 2012, très équilibré, avec ces connotations caractéristiques du terroir, puissant, ample, aux tanins savoureux et riches à la fois, de garde comme ce 2010, d'un beau rouge foncé brillant, de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre, riche et distingué. Le 2009, coloré, chaleureux, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, très charpenté, riche au nez comme au palais, qui poursuit son excellente évolution. Le Santenay Clos Genet 2012 possède sa propre spécificité, de couleur grenat soutenu, avec ces notes très persistantes de fumé, d’humus et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, de très bonne garde. Remarquable Pommard Premier Cru La Platière 2011, issu de sols caillouteux, coloré, parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), qui allie délicatesse et puissance en bouche, encore bien jeune. Le 2010 poursuit son évolution, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, est un grand vin typé, avec des nuances de cassis et de cuir, d’une grande richesse comme ce 2009, très parfumé (fruits rouges frais, humus…), avec ces nuances de mûre et d’épices caractéristiques de son terroir, de garde comme le 2008, complet, développe un nez tout en charme (fraise des bois, violette, humus), de couleur pourpre intense, aux tanins riches, un vin associant puissance et finesse, de garde. Le Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2011 est dans la lignée, de couleur profonde, avec des arômes de fruits cuits, très puissant au nez comme en bouche, un vin aux connotations de cassis et de poivre. Excellent Volnay-Santenots Premier Cru 2011, riche et persistant, au bouquet intense de cassis et d’humus, est un vin solide, de belle structure, charnu, très parfumé, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits macérés. Beau 2010, d’une belle teinte velouté et soyeuse, aux senteurs de cassis, de pruneau et d’épices, racé, aux tanins riches et savoureux, tout en bouche.  Vous aimerez aussi le Santenay Premier Cru Passetemps 2011, où s’entremêlent les saveurs d’épices et de fruits surmûris, ferme en bouche, d’un grand classicisme, qui commence à peine à s’ouvrir. Le Santenay Premier Cru La Comme 2010, au nez de myrtille, de violette et d’épices douces, gras, où la puissance s’allie à la finesse, est un vin de couleur profonde aux reflets violacés. Le 2009, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet de cassis, de musc, est un vin ferme, solide, de belle structure, de garde. Les millésimes 2005 à 2001 sont disponibles.

Laurence et Bernard Chapelle
Domaine Mouis Nié - 2, route de Chassagne
21590 Santenay
Téléphone :03 80 20 60 29
Télécopie :03 80 20 65 92
Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/closbellefond
Site personnel : www.closbellefond.com

AUVIGUE


“Nous sommes producteurs depuis de nombreuses générations puisque, en 1629, précise-t-on, le nom Auvigue est déjà connu dans les vignobles du Beaujolais, Mâconnais. Auvigue vinifie son propre domaine, deux domaines familiaux, André Auvigue et les héritiers Auvigue, ainsi qu’une partie du domaine Forest-Auvigue, ce qui donne 6 ha en Pouilly-Fuissé et 0.50 ha en Mâcon-Solutré. Notre Mâcon-Solutré est produit en méthode Biologique depuis toujours et le vignoble de Pouilly-Fuissé depuis 2009.” Vous apprécierez ce Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2012, tout en bouche, où l’on retrouve des nuances de narcisse, d’amande et de poire, associant puissance et distinction. Excellent Pouilly-Fuissé Les Chailloux 2013, au fruité persistant avec cette touche de pêche et de citronnelle, de bouche suave, d'une finale longue et fraîche, aux nuances d’amande et de poire. Goûtez le Saint-Véran Les Chênes 2013, issu du Chardonnay, élevage 5 mois en fûts, finement bouqueté avec des notes de noisette, un vin souple, frais, délicat, et le Saint-Véran La Côte Rôtie 2013, avec des senteurs de fruits frais, tout en suavité, très équilibré.

Jean-Pierre et Michel Auvigue
Le Moulin-du-Pont - 3 131, route de Davayé
71850 Charnay-Lès-Mâcon
Téléphone :03 85 34 17 36
Télécopie :03 85 34 75 88
Email : Vins.Auvigue@wanadoo.fr
Site personnel : www.auvigue.fr

Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Une exploitation familiale (vignoble de 23 ha). Bernard Delagrange, viticulteur à Volnay de père en fils depuis plusieurs générations, installe son exploitation et son habitation à Meursault en 1972. Il a su recréer un ensemble de bâtiments harmonieux, la demeure principale, les communs et les chais enserrant une cour très joliment fleurie, aidé par son fils Philippe et son petit-fils Alban qui assurent la continuité. On se fait plaisir en débouchant ce Meursault Premier Cru Charmes 2012, avec des senteurs subtiles où l'on retrouve le chèvrefeuille et le miel, suave, charmeur. Très beau Pommard Premier Cru Poutures 2012, au nez intense et subtil à la fois (mûre, framboise), typé, tout en bouche, charpenté, charnu, qui commence à très bien s’apprécier. Le Beaune rouge 2012, de robe pourpre, souple et corsé à la fois, au nez complexe (cassis mûr, poivre...). Beau Volnay Premier Cru Caillerets 2012, de belle intensité, aux arômes de fruits noirs cuits et de cuir, aux tanins veloutés. Le 2011, avec des notes de framboise et de cuir en bouche, au nez expressif de fruits cuits et d'épices, est très structuré. Faites une étape dans le restaurant Le ­Pommard (place de l’Europe à Pommard, tél. 03 80 22 08 08), une bonne occasion d’apprécier les spécialités bourguignonnes.

Philippe Delagrange
10, rue du 11 Novembre
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 22 72
Télécopie :03 80 21 68 70
Email : bernard.delagrange@wanadoo.fr
Site personnel : www.grands-vins-de-bourgogne.com

ROBERT AMPEAU


Dans la famille Ampeau on est vigneron hors pair de père en fils; ici le vin est affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs vins. Des vins rouges envoûtants par leur suavité, bien équilibrés, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, typés avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance et complexité aromatique avec des notes de fruits rouges, d'épices d'humus. Les Blancs évoluent parfaitement, très équilibrés et très typés, intenses, classiques et très élégants. Faites-vous plaisir avec ce Meursault Perrières 82, qui évolue parfaitement, intense, très typé, très classique, un grand vin savoureux, idéal sur une viande blanche à la crème. À ses côtés, le Puligny-Montrachet Les Combettes 79 est très riche en bouche, associant structure et finesse, de bouche puissante, de très bonne évolution. Goûtez aussi le Pommard 79, au nez de fruits mûrs et d'humus, riche et complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés. Goûtez encore cet Auxey-Duresses 88, suave et dense en bouche, le Volnay-Santenots 76, aux connotations subtiles d'humus, de mûre et d'épices, tout en arômes, un vin savoureux en bouche, fin et puissant à la fois, à maturité.

Robert Ampeau
6, rue du Cromin
21190 Meursault
Téléphone :03 80 21 20 35
Télécopie :03 80 21 65 09
Email : ampeau@vinsdusiecle.com
Site : ampeau


> Nos dégustations de la semaine

Château de la BRUYÈRE


Au sommet de leur appellation. Le Château, repris en 2011 par la famille Walther, est un ancien fief de l’abbaye de Cluny. Ce vignoble de 30 ha de vignes anciennes implanté sur des coteaux calcaires et très ensoleillés, produit des vins savoureux. La vinification est traditionnelle, le raisin est récolté à maturité et à la main en majorité.
Excellent Mâcon-Igé Vieilles vignes rouge 2011, élevé en fûts de chêne, qui allie structure et finesse, bien typé, de couleur soutenue, au nez concentré de griotte, un vin tout en souplesse mais bien charpenté et d’excellente évolution.  Le Mâcon-Igé blanc Vieilles vignes 2011, pur Chardonnay, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité, très persistante au nez comme en bouche, bien typé, au nez complexe et puissant (fruits frais et secs), est très abordable (8 e environ). Le Mâcon-Igé blanc 2012, tout aussi séduisant, bouqueté, complexe, associe fraîcheur et structure, au nez citronné avec des nuances de chèvrefeuille, Très agréable, le Mâcon-Igé rosé, développe un nez de fruits frais et de violette, bien corsé mais tout en souplesse.
Goûtez le Bourgogne blanc 2010, élevé en fûts, de bouche ronde et florale, et le Bourgogne rouge 2010, élevé également en fûts, séduisant avec ces notes de framboise et de griotte très mûres, un vin bien équilibré, ample, aux tanins mûrs, tout en bouche. Il y a encore le Mâcon-Igé rouge 2011, de très bonne bouche, charnu, aux tanins structurés et bien soyeux, aux notes de groseille et de sous-bois.
Famille Walther - Scev de la Bruyère

Domaine Pascal RENAUD


Pascal Renaud reprend en 1986 l'exploitation familiale de 5 ha de Pouilly-Fuissé appartenant à la famille Delacour-Balladur, pour l'acheter en 1998. Pascal et son épouse Mireille n'ont cessé de faire évoluer le domaine et de l'agrandir. Bientôt rejoint en 2008, par le fils Guillaume, apportant 3 ha de Pouilly-Fuissé et 0.40 ha de Mâcon Solutré. Tout le domaine est enherbé un rang sur deux, un travail du régulier sol est effectué sur l'autre rang. Aucun insecticide n'est utilisé sur les parcelles.
Je ne peux donc qu'approuver et vous inciter à savourer leur Pouilly-Fuissé aux Chailloux 2010, Burgondia d'Argent 2012, avec des senteurs de fruits frais, d'acacia et de fumé, riche, tout en suavité, très équilibré. Joli Pouilly-Fuissé aux Insards 2011, parfumé, aux connotations florales, qui allie intensité et souplesse, avec des nuances de citron et de narcisse. Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2011, vif et bien équilibré, au fruité persistant avec cette touche de pêche et de citronnelle, est de bouche suave, d'une finale longue et fraîche, séduisant comme le Pouilly-Fuissé aux Bouthières 2011, aux arômes de noisette et de pêche, d'une belle persistance. Goûtez le Mâcon Solutré-Pouilly 2011, et ce Saint-Véran Champs de Perdrix 2011, finement bouqueté avec des notes de noisette, un vin souple, frais, délicat en bouche, parfumé, sec et rond à la fois. Les prix très sages permettent de ne pas hésiter.
Pascal et Mireille Renaud
Impasse du Tonnelier
71960 Solutré-Pouilly
Tél. : 03 85 35 84 62 et 06 33 34 73 18
Fax : 03 85 35 87 42
Email : domainerenaudpascal@wanadoo.fr
http://domainepascalrenaud.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine Alain VIGNOT


Au sommet de son appellation. Vignerons de père en fils, la famille est propriétaire de 12 ha de vignes dont 10 ha de l’appellation Bourgogne Côte Saint-Jacques.
“En 1934, raconte Alain Vignot, mon grand-père Fernand, vigneron à Paroy sur Tholon, étend son domaine en achetant sa première parcelle sur la Côte Saint-Jacques. En 1955, mon père Jacques Vignot entre dans l’exploitation familiale, afin de cultiver et d’agrandir le vignoble. En 1976, à la fin de mes études, je rejoins l’exploitation avec l’intention de l’étendre, nous ne produisions alors que le vin gris. Ainsi, le développement du vignoble s’organise avec l’achat et la plantation de nouvelles parcelles en 1977. En 1980, la production de vin rouge abandonnée à la suite du phylloxéra, est relancée. En 1992, nous plantons des cépages Chardonnay pour la production du Bourgogne Blanc, ainsi qu’une parcelle en appellation Côte Saint-Jacques qui donnera le Bourgogne Côte Saint-Jacques Blanc dont nous sommes les seuls producteurs. En 2006, mon fils Julien rejoint l’exploitation après des études au lycée viticole de Beaune en Côte d’Or. A force de patience et de travail, nous possédons un vignoble de 12 ha. Au fil des générations, la famille Vignot a pu acquérir une notoriété grâce à sa persévérance et sa rigueur. Un soin particulier est apporté à chaque phase de l’évolution de la vigne et du vin. Les vendanges sont manuelles. Vinification selon la tradition bourguignonne, élevage en fûts de chêne 12 mois…”
Le Bourgogne Côte Saint-Jacques cuvée Les Ronces rouge 2010, élevé en fûts de chêne durant 12 mois, mêle rondeur et puissance en bouche, complexe et subtil à la fois, riche et bien équilibré, est un vin qui sent la violette, la framboise et la cerise (8 €). Séduisant Bourgogne Chardonnay 2011, où l’on retrouve des nuances de citron et d’amande, intense et vif, très harmonieux. Le Bourgogne Côte Saint-Jacques Blanc 2011, typé Chardonnay, puise ses arômes dans le terroir de la Côte Saint-Jacques, au nez de fleurs et de fruits secs, un vin tout en harmonie, très équilibré. Le 2010 est charmeur, séduisant par sa richesse et sa finesse, tout en bouche avec ces nuances de poire et de lis, très abordable (7 €). Excellent Bourgogne La Colinière rouge 2011, bien corsé, dominé par le cassis et la truffe, un vin de couleur pourpre, tout en souplesse au palais.  Le Bourgogne Côte Saint-Jacques gris 2011, Pinot Gris, élevé en cuves, où une petite macération pelliculaire lui confère cette teinte “œil de perdrix”, est tout en arômes (abricot et fleurs blanches), un vin vif et rond à la fois.


> Les précédentes éditions

Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine Jacques CARILLON


Domaine PRIEUR-BRUNET


Domaine François GERBET


Frédéric ESMONIN


Domaine Henri REBOURSEAU


Jean-Marie NAULIN


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine Marc JOMAIN


Gérard TREMBLAY


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Jean-Paul PAQUET & Fils


Clos BELLEFOND


Domaine Vincent BACHELET


Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


Jean-Yves LAROCHETTE


AUVIGUE


Domaine BERTHAUT


Sylvain MOSNIER


Pierre BOURÉE Fils


Domaine des MONTS LUISANTS



CHATEAU PONT LES MOINES


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE CRET DES GARANCHES


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE DE LAUBERTRIE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales