Guide Des Vins De Bourgogne

Edition du 02/01/2018
 

Chablis Guy Robin

Sommet

Domaine Guy ROBIN

Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l’époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d’un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des vins très typés, dans le respect de l’authentique et de la nature, imprimant la “patte” du Domaine Guy Robin.


"Nous respectons la nature, nous dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l’environnement, et j’en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons “à l’ancienne” en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les “pousse” pas à produire plus, j’ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c’est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Le Domaine Guy Robin a investi dans de nouvelles bennes pour les vendanges, un tapis de tri ainsi que dans l’achat de cuves thermo-régulées et d’une quinzaine de fûts neufs. Nous essayons, d’année en année, de continuer à progresser vers le qualitatif. Les Grands Crus  Valmur 2009 : Millésime tardif, les vendanges 2009 ont débuté début octobre avec un superbe mois de septembre, très beau avec de la fraîcheur et des vents du Nord-Est. Maturation bien équilibrée, saine, ressemblant au millésime 1989. Année de rêve, solaire... Si toutes étaient comme cela ! Vif et salivant. Toujours très épicé. Finale citronnée. Très frais. Clos 2012 : nez très marin avec des notes iodées d’embruns, d’huîtres, mais aussi fruitées, épicées, de pomme accompagnée de cannelle. La bouche est plus tendue que le Vaudésir 2012, et encore plus salivante. Il va falloir encore attendre quelques mois avant de le découvrir. Vaudésir 2011 : très belle robe or et vert. Nez frais, solaire à la fois floral, épicé et fruité. Notes mentholée, poivrée, d'eucalyptus, d'acacia, et de pain d’épice. Bouche dynamique, fraîche, aussi variée que le nez. Finale sur des notes humus, sous-bois, et toujours très épicée. Grand vin, d'une belle fraîcheur. Blanchot 2012 : belle robe jaune or .Sensation très mûre solaire. Derrière ses impressions mûres, il y a une fraîcheur anisée qui redonne du dynamisme au vin. La bouche est d’un bloc, gourmande, puissante avec une finale de pain grillé et moka. Les Premiers Crus Vaillons 2014 : vin tout en finesse, en délicatesse sur des notes florales de rose et de fruité frais entre le poire et la pêche. La bouche est dans la continuité avec une impression de pureté saline. Belle fin de bouche iodée. Montmains 2014 : nez plein, riche sur des notes chaleureuses fruitées et grillées. Notes moka en premier nez, puis le vin évolue sur des notes terroir marneuses typique de ce climat. Bouche opulente large et longue, mais avec une finale salivante qui équilibre bien le vin. Montée de Tonnerre 2015 : boisé qui demande encore à se lier au vin. Pour le moment, l’ensemble est assez beurré mais on perçoit des notes fraîches entre les agrumes et les épices. Notes gingembre et pierre mouillée. Vin qui monte, large et très long. Ensemble poudreux sur fond d’embruns et d’iode. Le Chablis Chablis Cuvée Marie-Ange 2015 : très beau boisé sur le caramel au beurre et le pain grillé. La bouche est plus salivante et plus tendue que le Chablis classique. Deuxième nez mentholé frais. Finale très saline et salivante. Chablis Cuvée Marie-Ange 2014 : robe or pâle avec reflets verts. Le premier nez est boisé frais. Quelques notes de pain grillé, bien complétées par une fraîcheur épicée, mentholée. Notes rares de baie de genévrier fraîche et de résine de pain. Original, complet, puissant, il est aussi très salivant et d’une grande pureté. Chablis 2015 : nez fruité agrumes frais et pomme poire complété par des notes épicées chaudes. Pointe de rhubarbe fraîche après aération. Bouche large et longue bien équilibrée. Finale noisette. Petit Chablis 2015 : le nez demande à s’ouvrir dans le verre. Caractère maritime marqué avec des notes marneuses. Quelques notes sous-bois mousses. La bouche est hyper salivante avec une dominante iodée très prononcée.”

   

Chablis Guy Robin

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Téléphone : 03 86 42 12 63
Télécopie : 03 86 42 49 57
Email : contact@domaineguyrobin.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GUY ROBIN
TREMBLAY
HEIMBOURGER
PISSE-LOUP
CHARDONNAY
DAMPT
A.GEOFFROY
MOSNIER
NAULIN
Pascal HENRY
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
DENIS Père et Fils (PV)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
PULIGNY-MONTRACHET
BADER-MIMEUR
Pierre BOURÉE
COUDRAY-BIZOT
CARILLON (BBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
SEGUIN-MANUEL
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
AMPEAU (M)
Guy BOCARD (M)
B. DELAGRANGE (M)
DICONNE (M)
DOREAU (M)
VIRELY-ROUGEOT (M)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


LUQUET (Crémant)
Michel PRUNIER (Crémant)
Jean GIRARD (Crémant)
NINOT (Rully)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
SANGOUARD-GUYOT
AUVIGUE
DENUZILLER
Roger LUQUET
PAQUET
BERSAN
HESTRANGE
MONETTE
NORMAND
FEUILLARDE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GENDRAUD-PATRICE*
(MEULIERE*)
POITOUT
VENTOURA
CAMU
MARRONNIERS*
ELLEVIN
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(CHANGARNIER (M))
Vincent BACHELET (ChM)
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
ROCHE BRULEE
MEIX (SA)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


POLETTE
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
(BRUYÈRE*)
(Ch. FUISSE)
(Château de VINZELLES)
CHALET POUILLY*
LAVERNETTE
COLLOVRAY et TERRIER



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

(MOTTE)
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
(René MONNIER (M))
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
(GERMAIN et Fils (SR))
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


DANGIN
LAROCHETTE (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
GONDARD-PERRIN

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Roger JAFFELIN et Fils


Ce vignoble familial existe depuis plusieurs générations. Monique et Roger Jaffelin s’installèrent en 1950 et agrandirent le vignoble en rachetant des parcelles sur les communes de Chorey-lès-Beaune, Beaune et Pernand-Vergelesses. Aujourd’hui, Roger Jaffelin profite d’une retraite bien méritée, l’exploitation étant reprise par ses 2 fils, Yves et Pierre, qui perpétuent la tradition de ce vignoble de 10 ha et élèvent les vins soigneusement (cuvaison 12 à 16 jours, élevage en fûts de chêne, dont 1/3 de neufs, de 12 à 16 mois selon les millésimes…). Pierre Jaffelin vend ses millésimes 2013 et 2014, puis arrête sa production. Le gel qu'il a subi en 2016 réduisant sa production à 78 hl (au lieu de 450), et le fait de ne pas avoir de successeur, l'on incité à mettre sa propriété en vente. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Creux de La Net rouge 2014, de robe grenat noir, au nez de violette et de mûre, gras, avec des notes de poivre et de réglisse, charnu en bouche comme il se doit, de garde. Le Pernand-Vergelesses les Fichots 2014 est très bien élevé, de robe grenat profond, au nez complexe où dominent les fruits cuits, délicatement épicé. Le 2013, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, est coloré, bien parfumé en bouche. Le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2014, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense en bouche. Fidèle à lui-même, le Pernand-Vergelesses rouge 2014, au nez de cassis et de violette, qui mêle richesse et finesse en bouche, est un vin coloré et charnu, comme le Pernand-Vergelesses rouge Premier Cru En Caradieux 2013, aux senteurs de pruneau confit, de robe brillante, très équilibré, souple et très corsé à la fois. Excellent Savigny-lès-Beaune Les Pimentiers 2014, aux tanins savoureux, bouqueté (prune, groseille...). 

Roger, Yves et Pierre Jaffelin
Chemin des Vignes Blanches
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 52 43 et 03 80 26 14 08
Télécopie :03 80 26 10 39

Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Christine gère ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés , les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie. Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet rouge 2014, de couleur profonde, aux notes subtiles de framboise, de pruneau et de cannelle, un vin dense et harmonieux. Le Pernand-Vergelesses Premier Cru ÎLe des Vergelesses rouge 2014 est dense et bien par- fumé (cassis, mûre), avec des tanins ronds, un vin qui emplit bien la bouche. Savoureux 2013, de bouche intense, aux tanins puissants et soyeux à la fois, très typique de ce cru, aroma- tique, qui développe au nez des senteurs de mûre et de griotte noire. Leur Pommard Epenots Premier Cru 2012, remarquable, au nez dominé par le cuir et la prune, d’une jolie concentration en bouche, aux tanins savoureux, légèrement épicé comme il se doit, est un vin coloré et charnu, de très bonne évolution comme l’Aloxe Corton Les Vercots Premier Cru 2013, de robe pourpre, au nez subtil (griotte, humus), tout en rondeur, bien typé et ce Savigny-Lès-Beaune Premier Cru Les Vergelesses rouge 2013, qui mêle structure et finesse, au nez concentré de griotte, tout en souplesse, tout en nuances.

Christine Gruère-Dubreuil
18, rue Rameau Lamarosse
21420 Pernand-Vergelesses
Téléphone :03 80 21 55 43
Télécopie :03 80 21 51 69
Email : domaine@dubreuil-fontaine.com
Site personnel : www.dubreuil-fontaine.com

Pierre BOURÉE Fils


Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. En 1922, son fils Bernard lui succède et crée l’enseigne actuelle: Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes- Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Aujourd’hui, Bernard et Jean-Christophe Vallet dirigent la maison. Exceptionnel Charmes Chambertin Grand Cru 2012, de belle robe pourpre, complexe au nez comme en bouche (griotte, épices, poivre), est riche, très classique, typé comme nous les aimons, un vin aux tanins fermes et fondus à la fois, de garde. Le 2011 est de belle robe pourpre, au nez ample et subtil, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu mais puissant, avec des tanins riches et veloutés à la fois. Son Clos de la Roche Grand Cru 2012 est particulièrement charmeur, aux tanins très équi- librés, alliant charpente et rondeur en bouche, un vin typé, ample, de bouche puissante, au nez envoûtant avec ces notes de violette et de pruneau. Le Gevrey-Chambertin Clos de la Justice 2012, intense, est harmonieux, aux notes de sous-bois et de griotte mûre, de bouche ample et fondue, classique de ce millésime, un vin charnu, très parfumé, très fin, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs au palais. Le Meursault 2012 est de belle robe, d’un bel équilibre,aux connotations florales subtiles, à la bouche fondue où se retrouvent des nuances de grillé et de pêche cuite, alliant puissance et souplesse, subtilement vanillé au palais. Savoureux Chassagne-Montrachet blanc 2013, de robe dorée, aux notes persistantes de fougère et de fruits frais, tout en suavité. On goûte encore le Monthélie 2012, avec des connotations subtiles de cerise, d’humus, à ouvrir sur une oie au four ou un jambon braisé, le Beaune rouge 2011, gras, au nez présent avec des notes de fruits rouges bien mûrs, et ce Per- nand-Vergelesses blanc 2013, classique, suave et parfumé de bouche puissante, à ouvrir sur une escalope à la crème. À noter, La Table de Pierre Bourée , où l’on pro- pose des menus-dégustation avec 5, 7 et 9 vins. Les vins sont accompagnés de plats de la région.

Bernard et Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 25
Télécopie :03 80 51 85 64
Email : contact@pierre-bouree-fils.com
Site personnel : www.pierre-bouree-fils.com

DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


Ce domaine familial fut créé en 1978 par Jean-Louis et Evelyne Fougeray, par acquisition et fermage de vignes dans de prestigieuses appellations bourguignonnes de la Côte de Nuits et de la Côte de Beaune. C’est en 1999 que Patrice Ollivier le gendre, a repris la direction ainsi que la vinification du Domaine. Le vignoble s’étend aujourd’hui sur 17 ha de Marsannay La Côte jusqu’à Puligny-Montrachet, notre dernière acquisition. Les bouteilles dégustées sont particulièrement savoureuses. Il y a ce grand Bonnes-Mares 2011, l’un des vins les plus séduisants de ce millésime, d’une belle robe de couleur intense et soutenue, d’un très bel équilibre en bouche, riche et concentré, un grand vin ample, racé, avec ces notes caractéristiques de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, très prometteur. Le Marsannay Les Saint Jacques rouge 2011, parfumé, aux tanins fermes et fondus à la fois, légèrement épicé comme il se doit, est très représentatif de ce terroir particulier, d’excellente évolution. Le Marsannay rouge Les Favières 2011, aux tanins souples, aux notes subtiles de fruits rouges mûrs (cerise, cassis) et d’humus, est un vin ample et de jolie charpente, très persistant, de très bonne évolution. Le Marsannay blanc Les Aiges Pruniers 2012, fin et riche à la fois, aux notes complexes de pêche et de noix, de mousse très abondante, est charmeur et chaleureux, tout en finesse d’arômes.  Superbe Chambertin Les Seuvrées 2011, de robe profonde, aux arômes persistants de petits fruits rouges mûrs avec des notes d’épices, de cuir, de truffe, un vin d’une grande structure, avec des tanins veloutés mais denses, d’une très belle finale, de garde, très racé. Le Fixin rouge Clos Marion 2012, au nez délicat (mûre, cassis), de bouche subtilement épicée, un vin qui allie puissance et souplesse, de très bonne évolution comme le Savigny-lès-Beaune rouge Les Golardes 2011, qui est une réussite, un vin gras et coloré, intense, aux nuances de petits fruits macérés. Le Fixin blanc Clos Marion 2012 est dans la lignée, de bouche savoureuse comme ce Savigny-lès-Beaune blanc Les Golardes 2011, suave en bouche, harmonieux, aux arômes de fruits blancs et de lis, d’une jolie richesse aromatique en finale.


44, rue de Mazy
21160 MARSANNAY-LA-COTE
Téléphone :03 80 52 21 12
Télécopie :03 80 58 73 83
Email : fougeraydebeauclair@wanadoo.fr
Site : fougeraydebeauclair
Site personnel : www.fougeraydebeauclair.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Vincent BACHELET


Le Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2014, est très charmeur, ample, complet, d’une bonne acidité, avec des arômes d’agrumes et de fleurs blanches.
Le Santenay Premier Cru Clos des Mouches 2014, un joli vin de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille. 

27, route de Santenay
21190 Chassagne-Montrachet
Tél. : 03 80 21 37 27 et 06 19 77 51 87
Fax : 03 85 91 16 93
Email : contact@vincent-bachelet.com
www.vinsdusiecle.com/bacheletvincent
www.vincent-bachelet.com


Domaine Antonin GUYON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Le domaine est en conversion Bio depuis deux ans, nous raconte Dominique Gyon. Nous serons donc labellisé Bio en 2017. Nous travaillions en respectant naturellement le protocole Bio, c’est notre philosophie, nous officialisons, c’est tout. Toutes les vignes sont labourées, nous mettons des produits de contact et non des produits de synthèse. Certaines parcelles sont même travaillées avec un cheval notamment Corton Clos du Roy et Corton Bressandes Le travail de nos sols apporte de la précision, une pureté dans nos Vins, j’ai l’impression que le terroir s’exprime mieux. Depuis deux ans, ma fille Hombeline, 31 ans, travaille avec moi. Elle a fait une école de commerce à Paris et a travaillé ensuite quelques temps. Elle a toujours été intéressée par mon métier, l’aspect varié, culture, vinification, vente… Elle a donc décidé de revenir ici car elle est appelée à reprendre la Maison. Elle a passé un diplôme d’œnologie à la faculté de Dijon et va suivre une formation sur la taille, elle a participé aux deux dernières vinifications, s’intéresse aux différents aspects du métier afin de connaître tous les paramètres et pour l’instant est responsable export.
Le 2016 est un millésime qui a mal commencé par un gel considérable fin avril… Le gel le plus important que la Bourgogne ait connu depuis des dizaines d’années… Récolte divisée par deux. Heureusement, nous avons eu un très bel été et avons vendangé vers le 21 septembre. Les raisins étaient parfaitement sains, mûrs, sur les parcelles non gelées la récolte était abondante et les qualités très belles, cela a impacté la quantité mais pas la qualité. Les rouges sont d’une couleur profonde et étincelante, grande intensité pour la Bourgogne, arômes de petits fruits, des Vins charnus, longs en bouche, grande ampleur, des Vins très séduisants. Les blancs développent une palette aromatique très intéressante, fruits blancs notamment, bonne attaque, beaucoup de pureté, ce sont des Vins d’une belle richesse, bien équilibrés en bouche, une grande surprise car la qualité est impressionnante, les petites baies étaient très concentrées, une belle peau, cela donne une très bonne intensité colorante.
Le 2015 est l’un des plus grands depuis 10 ans. Un millésime meilleur en rouge qu’en blanc. Un millésime grandiose, le meilleur depuis 2005. Un vin d’une grande complexité, d’une maturité optimale, bel équilibre. Des Vins excellents avec une très belle richesse aromatique et un grand potentiel de garde, tout était réuni, c’est parfait ! Belle couleur pour les Vins rouges aux notes de petits fruits (framboise, griotte, groseille) des Vins mûrs, charnus, bien équilibrés, aux tanins soyeux et persistants, beaucoup d’élégance. Pour les blancs, grande pureté aromatique, beaucoup de fraîcheur, belle richesse en bouche, arômes floraux de fleurs blanches, notes iodées pour les Cortons-Charlemagnes.
En 2014, nous avons vendangé le 15 septembre (date de vendange classique) nous avons attendu la maturité. Les Vins aux petits arômes de fruits rouges ont des tanins veloutés, beaucoup d’élégance et de finesse pour des Vins déjà agréables à déguster. Les blancs 2014 sont des Vins tout à fait remarquables, très bel équilibre avec beaucoup de fraîcheur, des Vins très ciselés, précis, purs, j’aime beaucoup les blancs 2014, c’est d’ailleurs l’année que je préfère, les Chardonnays étaient parfaits. Ce sont des Vins typés, d’une acidité normale, tandis qu’en 2015, les Vins ont moins de tension.”
Formidable Meursault-Charmes Premier Cru Les Charmes Dessus 2015, fort bien élevé, gras et complexe au nez comme en bouche, avec des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noix, tout en élégance. Le 2014, très typé, un très grand vin subtil comme on les aime, sans artifices, complexe et gras, d’une onctuosité fine, parfait avec une crème de cèpes aux langoustines ou des escalopes de veau cordon bleu. Le 2013 est un vin minéral avec des notes d’amande, de fruits secs et de miel, associe nervosité et souplesse en bouche, suave. Le 2012 est gras et suave en bouche, aux connotations de pêche, de pomme, de miel et de genêt, très aromatique, très charmeur, de belle évolution. 
Splendide Corton-Charlemagne Grand Cru 2015, aux senteurs de fumé et d’aubépine, très classique, suave, un vin de jolie teinte, intense, très charmeur au nez comme en bouche, qui poursuit une fort belle évolution. Le 2014, de bouche suave, aux notes d’amandes grillées, de musc et de miel, de robe dorée, riche et savoureux, racé et onctueux en bouche, très séducteur. 
Le Corton Clos du Roi Grand Cru 2015, intense et chaleureux, charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre en finale, un vin qui révèle des tanins puissants et très fins à la fois. Le 2014, de couleur soutenue, est d’une belle charpente, riche et structuré, aux connotations de réglisse, de sous-bois et de cerise macérée. Remarquable 2013, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins étoffés, un vin où l’élégance s’exprime à plein. Le 2012 a des nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, un vin ample, très légèrement poivré en finale, de grande évolution.
Le Corton-Bressandes Grand Cru 2015 est coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), aux tanins présents et très élégants à la fois, de jolie robe grenat soutenu, tout en bouche, et mêle finesse et charpente, harmonie et richesse. Le 2014, intense, associant finesse et charpente, est coloré et riche, très parfumé (truffe, groseille). Le Chambolle-Musigny Clos du Village Monopole 2014, aux tanins soyeux mais puissants, de belle robe soutenue, est un vin très soyeux, particulièrement charmeur. 
Il y a aussi le Chambolle-Musigny Les Cras rouge 2015, de bouche dense et persistante, légèrement épicé, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en souplesse au palais, tout en charme comme le Pernand-Vergelesses Premier Cru Sous Frétille blanc 2015, intense et floral, souple, avec des arômes de grillé et de pomme, gras, ample. et ce Gevrey-Chambertin La Justice 2015, marqué par son terroir, avec ses notes subtiles de pruneau confit, un vin où s’entremêlent les épices et la vanille au palais, qui associe structure et suavité.

Dominique et Hombeline Guyon
Bureau : 26, rue Chabot-Charny - 21000 Dijon
21420 Savigny-Lès-Beaune
Tél. : 03 80 67 13 24
Fax : 03 80 66 85 87
Email : domaine@guyon-bourgogne.com
www.guyon-bourgogne.com


Clos BELLEFOND


Un domaine familial de 9 ha, fondé en 1889, où les vinifications se font en cuves de chêne, ouvertes pendant une dizaine de jours. Les vins sont élevés en fûts 18 mois environ. À noter qu’avec un spécialiste du tourisme bourguignon, ils développent une activité de tourisme viticole.
Superbe Santenay Clos Bellefond 2013, très parfumé (notes de myrtille et d’humus), est très classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche, de garde comme ce 2010, riche, aux nuances de fruits des bois et aux notes giboyeuses, puissant et savoureux, un vin ample, très légèrement poivré en finale, ample au palais, d'un beau rouge foncé brillant, de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre. 
Le Santenay Clos Genet 2012 possède sa propre spécificité, de couleur grenat soutenu, avec ces notes très persistantes de fumé, d’humus et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, de très bonne garde. Le Santenay Premier Cru Passetemps rouge 2013, velouté, de jolie robe pourpre intense, puissant en bouche, aux tanins fermes et équilibrés, aux notes de fruits rouges mûrs (griotte) et de gibier, à proposer avec une selle d'agneau aux petits légumes glacés ou une côte de veau aux marrons et raisins.
Beau Volnay-Santenots Premier Cru rouge 2013, aux senteurs de cerise noire surmûrie et de poivre, de bouche chaleureuse comme il se doit, d’une longue finale. Le 2012, aux tanins très élégants mais bien fermes, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicés, est très typé.
Le Pommard Premier Cru La Platière 2013, issu de sols caillouteux, puissant et distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, riche en arômes comme en structure, est un vin d’excellente évolution. Le 2012 est vraiment remarquable, parfumé (notes de cerise noire et de réglisse), de belle teinte rouge intense, au nez marqué par des arômes de mûre et de sous-bois, un vin ample, très persistant en bouche, complet. Excellent Pommard 2012, qui décline des nuances de framboise, de pruneau et de cannelle, un vin dense et harmonieux.
Leur Chassagne-Montrachet Morgeot Premier Cru 2013, avec ces arômes intenses (groseille, mûre) et cette pointe d’épices, aux tanins savoureux, mêle gras et intensité. Le 2012, au nez caractéristique dominé par les fruits noirs, un vin aux tanins bien savoureux, très équilibrés, allie charpente et souplesse, tout en bouche.
Il y a aussi le Santenay Premier Cru La Comme 2013, de robe grenat, qui sent le cassis et l’humus, charpenté, un joli vin concentré au nez comme en bouche. Quelques millésimes, 2005 à 2001, sont disponibles.

Laurence et Bernard Chapelle
Domaine Louis Nié - 2, route de Chassagne
21590 Santenay
Tél. : 03 80 20 60 29
Email : clos-bellefond@wanadoo.fr
www.vinsdusiecle.com/closbellefond
www.closbellefond.com



> Les précédentes éditions

Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016

 



Sylvain MOSNIER


Domaine SEGUIN-MANUEL


Frédéric ESMONIN


Pierre BOURÉE Fils


Domaine Albert JOLY


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine BERTHAUT-GERBET


Jean-Paul PAQUET & Fils


Clos des LAMBRAYS


Gérard DOREAU


Domaine Daniel DAMPT et Fils


BADER MIMEUR


Gérard TREMBLAY


Domaine Antonin GUYON


Jean-Pierre DICONNE


Domaine Pierre GELIN


Domaine Guy BOCARD


Domaine DENIS Père et Fils


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Domaine des MONTS LUISANTS


Domaine René CACHEUX et Fils


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Domaine Roger JAFFELIN et Fils


Domaine du CHARDONNAY


Robert AMPEAU et Fils


Domaine JOMAIN


Jean-Marie NAULIN


Domaine de la POULETTE


Domaine Guy ROBIN


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine Jacques CARILLON


Domaine GROS Frère et Soeur


Domaine François BERTHEAU



CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


DOMAINE ALAIN MICHAUD


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE GOURON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales